Dialogue citoyen, en Haute-Garonne, on a tous notre mot à dire !

Un succès pour les 1ères Rencontres du dialogue citoyen

Plus de 400 Haut-Garonnais ont répondu à l’appel du Conseil départemental en participant aux 1ères Rencontres du dialogue citoyen le 6 février dernier. Une matinée que le président Georges Méric a qualifiée de « vivifiante ».

Etudiants, salariés, responsables associatifs, chefs d’entreprise, élus ou retraités, plus de 400 citoyens venant des quatre coins de la Haute-Garonne se sont retrouvés le samedi 6 février sous le chapiteau installé dans la cour du Conseil départemental pour échanger et réfléchir à la démocratie participative. Introduites par le président Georges Méric qui s’est dit « prêt à prendre le risque du débat », ces 1ères Rencontres du dialogue citoyen se sont déroulées dans une ambiance à la fois studieuse et conviviale. La première partie de la matinée a été consacrée à la présentation des résultats de l’enquête menée auprès des Haut-Garonnais à la fin de l’année dernière, puis à une conférence des chercheurs Marion Carrel et Loïc Blondiaux, spécialistes de la participation citoyenne. Dans un discours sans langue de bois, ils ont appelé les élus et les services départementaux à se mobiliser et les citoyens à se réveiller afin que la démocratie continue d’exister.

Des échanges constructifs

Un message qui a largement nourri les échanges de la seconde partie de ces Rencontres. Assis autour d’une table par petits groupes de 8 personnes, les participants ont en effet ensuite pu partager leur vision de la démocratie participative et réfléchir ensemble à la réinvention des modalités de communication entre le Conseil départemental et les citoyens. Munis d’un marqueur et de post-it géants, ils ont commencé à dessiner les contours du dialogue citoyen. « Comment toucher les jeunes ? » se demandaient certains. « Quels outils pour accompagner le monde rural ? » réagissaient d’autres. Les contributions ont été nombreuses et variées, elles seront analysées puis retranscrites dans les prochaines semaines. Car ce n’est qu’un début. « Le dialogue citoyen est en marche et nous nous engageons à le poursuivre », a indiqué Paulette Salles, élue départementale en charge du dialogue citoyen. Eu égard à la qualité des échanges, le président Georges Méric a quant à lui salué « une matinée vivifiante et prometteuse » qui replace les citoyens au cœur du débat.

Rencontres du Samedi 6 février 2016

Les 6 engagements du Président du Conseil départemental

Les 6 engagements annoncés par Georges Méric, suite à la première journée des Rencontres du dialogue citoyen qui s’est déroulée en février dernier en présence de plus de 400 participants, ont été adoptés lors de l'assemblée plénière du 12 avril 2016. Ce vote traduit des actions concrètes de la collectivité afin de soutenir la relation entre les élus et les citoyens.

1. Une charte du dialogue citoyen pour définir les règles du jeu

Une « charte du dialogue citoyen » sera définie en 2016. L’objectif ? « Définir les règles du jeu entre les élus et les citoyens », résume Paulette Salles, élue en charge du dialogue citoyen. Tel un texte fondateur, cette charte mentionnera clairement les conditions dans lesquelles la participation sera orchestrée. Symbole d’une volonté de proximité, elle permettra de contribuer à définir collectivement une méthode, des moyens, et les conditions de sa mise en oeuvre et de son évaluation.

2. Une charte de la commande publique concertée pour les TPE et PME

Face à la difficulté pour les Petites et moyennes entreprises, et plus encore pour les Très Petites Entreprises, d’avoir accès aux marchés publics, les élus et les services du Conseil départemental vont engager un travail de concertation avec les acteurs du monde économique, de l'insertion et du développement durable. L’idée est de mieux identifier leurs besoins afin qu’ils puissent répondre aux appels d’offre, tout en prenant en compte les clauses d’insertion et le développement durable dans les marchés publics.

3. Une consultation élargie pour la construction d'un nouveau collège

Alors que le Département va construire six nouveaux collèges d’ici 2021, les élus souhaitent que s’engage en amont une concertation pour la construction du prochain établissement. Ainsi collégiens, parents d’élèves, équipes éducatives, riverains et élus vont être associés à l’élaboration de ce projet.

4. Une consultation des voyageurs du réseau Arc-en-Ciel pour améliorer la qualité de service des transports interurbains

Alors que la question des transports est au cœur des préoccupations des Haut-Garonnais, le Conseil départemental va consulter les voyageurs des lignes du réseau Arc-en-Ciel. L’objectif ? Améliorer les dessertes sur l’ensemble du territoire en tenant compte de l’expertise des premiers concernés, ceux qui utilisent les cars quotidiennement.

5. Une concertation pour l’élaboration de schémas départementaux pour inventer des politiques publiques plus efficaces

Alors que le Département réfléchit à son nouveau schéma Personnes âgées et personnes handicapées (PAPH), des citoyens seront associés à son élaboration afin qu'ils deviennent acteurs du service public. Dans une démarche innovante et expérimentale, cette concertation a pour ambition de proposer des politiques plus efficaces car mieux adaptées aux besoins. Une démarche similaire sera mise en place pour l’élaboration du schéma départemental de la lecture publique.

6. Des rencontres pour renforcer le dialogue entre les élus et les Haut-Garonnais

Une série de réunions publiques organisées sur l’ensemble du territoire va être mise en place permettant ainsi à tous les Haut-Garonnais, aux acteurs associatifs, économiques, institutionnels, d’échanger avec les élus départementaux sur des projets qui avancent en Haute-Garonne, et de dialoguer concernant les enjeux locaux et départementaux. Un bus aux couleurs du Département sillonnera également les routes de la Haute-Garonne pour aller à la rencontre des citoyens. « Notre objectif est de renforcer la proximité et le lien entre les élus et les Haut-Garonnais où chacun puisse s’exprimer librement », atteste Paulette Salles.

Proximité, écoute, respect, débat, dialogue...

« Faire de la politique avec les citoyens c’est faire en sorte que ceux-ci deviennent des acteurs du service public et qu’ils ne soient plus simplement des consommateurs.

Pour moi, le dialogue citoyen haut-garonnais doit donc
• permettre la rencontre et le dialogue élu-citoyen,
• articuler expertise d'usage, expertise technique et légitimité politique ;
C’est ce que j’appellerai la fertilisation croisée,
• améliorer le service public par la participation des habitants,
et/ou des usagers comme parties prenantes de l'action publique locale. »

Georges Méric, 1ères rencontres du dialogue citoyen - samedi 6 février 2016

Télécharger le dossier de presse

Recréer du lien entre les élus et les citoyens

« Notre ambition est de recréer du lien entre les élus et les citoyens. Le temps des politiques descendantes est passé. Même si nous, les élus, restons maîtres de nos décisions, je suis convaincue que le dialogue citoyen nous permet de dessiner des politiques publiques plus adaptées aux réalités, aux besoins et au quotidien des Hauts-Garonnais. »

Paulette Salles, Conseillère départementale en charge du dialogue citoyen

Dates à retenir

2 avril 2015
Georges Méric est élu président du nouveau Conseil départemental. Il s’engage à consulter et mieux associer toutes et tous les citoyen(ne)s de la Haute-Garonne afin de renforcer les relations de proximité entre l’institution et les habitants.
22 septembre 2015
Un nouveau dialogue citoyen est initié avec une consultation en ligne où chacun peut donner son avis sur le Conseil départemental de la Haute-Garonne. Ce questionnaire, individuel et anonyme, est également diffusé en boîtes aux lettres avec le magazine départemental.
4 janvier 2016
Vous avez été nombreux à donner votre avis et nous vous en remercions. Le questionnaire est désormais fermé. Le Conseil départemental analyse vos réponses et en rendra compte prochainement.
6 février 2016
Le Conseil départemental invite tous les Haut-Garonnais à une matinée de réflexion et de sensibilisation autour du dialogue citoyen le samedi 6 février de 9 heures à 13 heures à l’Hôtel du Département, à Toulouse.

Contact

Afin de recevoir le compte-rendu de cette consultation et les actualités du Conseil départemental de la Haute-Garonne, confiez-nous votre adresse électronique :
Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à des fins d’information et de communication vers les « usagers ».
Les destinataires des données sont exclusivement les services du Conseil départemental (aucune exploitation commerciale).
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent,
que vous pouvez exercer en vous adressant au « Pôle communication numérique et dialogue citoyen » du Conseil départemental de la Haute-Garonne, 1 boulevard de la Marquette 31090 Toulouse Cedex 09.